Allaitement à petits pas


En mode « veille » !

Nous travaillons à un nouveau format, voire un nouveau site…

Nous sommes donc moins présents sur le blog mais continuons à être très actifs sur FACEBOOK!
Venez nous y rejoindre!

En attendant, bel été à tous.

 


***TEMOIGNAGE/LIBERTE D’ALLAITER

 » Pour ma part, c’est une collègue qui m’a squizzé de ses amies facebook puisque je partageais quelques petites choses sur l’allaitement… visiblement je mets mal à l’aise les femmes et je suis limite dis…criminatoire… heureusement, qu’il y a un groupe comme celui-là car le moral en a pris un coup!!!! « 

Bouli Nette nous a envoyé ce message ce matin sur la page FACEBOOK d’Allaitement à petits pas.
Cela nous attriste particulièrement… encore une fois!

Oui car cela n’est pas la première fois que le fait d’allaiter, de parler de l’allaitement, dérange tant les autres qu’ils vous accusent de discrimination.
Discriminatoire : Action de séparer… Bébé au sein/bébé au biberon…, soit.

On le fait déjà à la maternité pour des raisons pratique sans que cela ne choque personne.
Le hic avec ce terme de discriminatoire…c’est qu’on ne retient de lui que sa connotation péjorative la plus répandue aujourd’hui : distinguer  de façon injuste ou illégitime et traiter de façon inégale ou défavorable un groupe de personne…
Qui a déjà traité de façon injuste ou inégale une amie, une proche, une collègue pour avoir fait le CHOIX de donner le biberon plutôt que d’allaiter son enfant ?
Je ne nie pas que certaines personnes pro-allaitement peuvent parfois avoir des propos particulièrement virulents mais en toute franchise quel pourcentage cela représente-t-il ?
Et ces mamans qui se sentent agressées, ne se demandent pas si leur propre discours ( « tu agresses les autres femmes, tu fais de la discrimination, tu mets mal à l’aise les autres ») n’est pas une agression envers les mamans qui ont fait le choix d’allaiter ?
Oui, car ici tout n’est qu’une question de choix et de liberté !

Chaque maman fait le choix qui lui correspond en toutes connaissances.
Les mamans qui ont fait le choix du biberon pour leur enfant doivent être respectées tout autant que celles qui ont fait le choix de donner le sein.
Mais justement, où est le respect de la liberté du choix d’allaiter lorsqu’on nous rapporte de tel témoignage ?
Est-ce que moi, maman allaitante, je crie à la discrimination dès qu’une amie poste une photo de son bébé tenant son biberon ?  d’un papa donnant un biberon à son tout petit ?
Est-ce que j’hurle au scandale lorsqu’on me file une publicité sur les biberons X ou sur le lait Y ?
Non !
Parce que même si cela n’est pas mon choix je respecte le choix de mes amies/collègues/proches…

Il y a quelques semaines, nous avions partagé le très bel article de Calicomom paru en 2012, je vous propose de le lire à nouveau…et tout sera dit !

http://calicocallie.wordpress.com/2012/12/08/et-ma-liberte-dallaiter/

 


Dimanche 25 mai

Très belle fête à toutes les mamans

fete_des_meres

… et n’oubliez pas d’aller voter!


CONCOURS FACEBOOK

Nous recevons de nombreuses visites ici et nous vous en remercions!

Nous lançons un petit concours pour faire connaître notre page FB:

Un abonnement à la revue


Bébé au Sein

 

pour notre centième j’aime!

 

A vos clics!!! C’est par ici : Allaitement à petits pas sur FACEBOOK

 


J’ai testé pour vous… l’inceste!

Andrea_Solario_002

Ce titre vous choque ?
L’êtes-vous tout autant que le fût cette maman à qui on déclara qu’elle entretenait une relation incestueuse avec son enfant ?
Des gens bêtes il en existe partout, parfois on est même un peu moins poli lorsqu’on parle d’eux mais là n’est pas le propos, mais jusqu’à quelles limites certaines personnes repoussent la bêtise est parfois affligeant.

Une femme qui proposerait le sein à son enfant, ne pourrait-elle être qu’une mauvaise mère une sorcière même, qui profiterait égoïstement de la situation pour son plaisir ?

Dans notre société, un allaitement long devient vite suspect… passé 6 mois certains s’interrogent sur son intérêt, passé 12 mois sur son efficacité…n’imaginons pas la suite.
Le pédopsychiatre, bien connu des plateaux télé,  Marcel Rufo avait d’ailleurs déclaré que « prolonger l’allaitement maternel au-delà de 7 mois est un véritable abus sexuel ».
Quelle violence dans ces mots jetés à la figure des mamans qui allaitent, quelle image renvoyée aux yeux de la société…
Les mamans qui allaitent auraient donc toutes choisies sciemment de maltraiter leur enfant en leur faisant subir cet abus !
Quelle étroitesse d’esprit.
Les seins de la femme, dont la fonction première est pourtant d’allaiter, n’auraient donc qu’une fonction érotique que l’enfant partagerait avec son père : «  Quand le sein a retrouvé sa fonction érotique, il ne se partage pas ! Ou alors, c’est qu’il y a érotisation de l’allaitement.  …Quand un gosse touche les seins de sa mère, elle doit lui dire : « Non, laisse-moi. Ce sont nos jouets à nous, ton papa et moi. Toi, tu as ta voiture. » » Marcel Rufo.
Des jouets !
Les seins de la femme ne seraient donc que des jouets destinés au père de son enfant.
Pour Marcel Rufo, allaitement et sexualité ne semblent pas compatibles ou alors c’est que l’on inclue son enfant à sa sexualité. C’est totalement faux.
Pourquoi les seins des femmes ne pourraient-ils avoir deux fonctions qui coexistent ?
Allaiter et profiter d’une sexualité épanouie avec leur partenaire.
 ( Monsieur Rufo a-t-il oublié, qu’il possède lui aussi des attributs qui possèdent deux fonctions bien distinctes ? L’enfant n’est pas en jeu ici, certes !).
Il y a quelques années on nous sortait une paire de seins pour tout et n’importe quoi… aujourd’hui on s’offusque d’une maman allaitant son bébé, où allons-nous ?
« Un grand au sein, c’est malsain ! » déclarent certains.
 Non, et ce pour la simple et bonne raison que l’enfant n’a pas tout ce poids culturel du sein sexualisé et le sein de sa mère n’est que celui qui le nourrit, l’apaise, le console.
C’est le regard de l’autre qui en interprétant ce geste de l’enfant et de sa mère est malsain.

S’ils savaient…j’ai aussi testé les nuits avec mon bébé : « le sommeil partagé ».


BEBE AU SEIN – Numéro 2

1921948_737202776299506_513395464_n (2)

Quel plaisir de découvrir dans la presse un nouveau venu: Bébé au sein magazine, la revue de l’allaitement maternel.

Petit trimestriel, qui on leur souhaite deviendra grand,  dont le premier numéro est sorti en novembre 2013 et le second en mars 2014.

Le numéro est peu épais mais efficace, et surtout on apprécie de lire ENFIN une presse experte, qui sait ce qu’est l’allaitement aujourd’hui en 2014.
Dès l’édito, signé de Julie Longy (qui signe de nombreux articles de la revue), l’objectif est annoncé : considérer l’allaitement au cœur du débat de santé publique.

Des articles sur l’allaitement évidemment…

Le magazine revient sur l’alimentation de la maman allaitante, avec l’interview de Aurélie Maurer nutritionniste au CRESNA à Clermont Ferrand et bénévole à la lact’écoute.
Un point y fait sur l’importance du 0 alcool pendant l’allaitement et remet un peu d’ordre dans certaines idées reçues notamment sur les aliments « forts » autrefois déconseillés aux mamans. L’importance est donnée à une alimentation variée et de qualité qui permet une première éducation au goût.

Un point est fait sur la politique suédoise en faveur de l’allaitement et la durée du congé parental de 18 mois rémunéré (à quasi 100 pourcent) fera pleurer plus d’une maman! Une politique qui favoriserait l’allaitement puisque 98 pourcent des mamans essayeraient d’allaiter à la maternité (66 pourcent en France) et le taux d’allaitement se situerait aux alentours de 90 pourcent.

Vous découvrirez aussi comment fonctionne le sein, et surtout comment il produit du lait.

Un article détaillé sur la conservation du lait maternel tiré, temps de conservation, contenant, réchauffage (surtout pas de micro-ondes)… et un comparatif des sachets de conservation mais aussi des crèmes destinés aux seins.

Un bel article sur les rythmes du bébé allaité (à glisser dans le salon de ceux qui vous lancent des « ils mangent encore…ils passent sa vie au sein… »)

Des témoignages de mamans.

Et des photos à gogos de bébé au sein !

… mais pas que.

La revue s’adresse à un public de parents, et cible tout ce qui touche à la parentalité et est susceptible d’intéresser de jeunes parents:
- Le massage bébé
- Le label Hôpital des bébés, et nous rappelle la liste des 20 hôpitaux labellisés en 2013.
- Des recettes
- Des lectures
- Du shopping…

Côté pratique

Peu facile à trouver, des mamans s’amusent tout de même à photographier les numéros qu’elles découvrent dans les presses et les postent sur FB.
La revue se trouverait surtout dans les grandes villes, dans les gares, dans des grandes presses mais peut également être commandée sur internet:
Bébé au sein

La revue est vendue au prix de 5 euros, elle en coûterait 10 qu’on les donnerait les yeux fermés tant on attendait un magazine accessible de ce type.
A la même adresse on peut également s’abonner pour 20 euros/4 numéros, les frais de port vous sont gentiment offerts.

Vous ne saviez pas quoi lire en ce week-end pluvieux d’avril ? Maintenant vous savez!

Bonne lecture !

 

 

 

 

 

 

 


Revue de presse du 24 avril 2014

 

Allaiter pour réduire les risques de maladie cardio-vasculaires

le résumé d’une étude américaine  à lire ici :

http://www.pourquoidocteur.fr/L-allaitement-protege-le-coeur-des-enfants-a-long-terme-6248.html

Allaiter pour favoriser le développement de la mâchoire et limiter les caries

un article québécois à lire ici:

http://www.larevue.qc.ca/communautaire_allaitement-qui-favorise-sante-dentaire-n29172.php

 

Bonnes lectures!


Liste non exhaustive !

Suite à l’article « mais pourquoi tu t’emmerdes avec ça ? », Allaitement à petits pas revient sur toutes les bonnes, et moins bonnes raisons, pour une maman d’allaiter son bébé.

Allaiter son bébé parce que:

1 – Le lait maternel est idéal pour votre bébé

2- Les anti-corps contenus dans votre lait protègent votre bébé

3- Les bébés allaités sont généralement moins malades que les bébés non allaités

4- Les bébés allaités sont généralement protégés des affections à rota virus (type gastro).

5- Allaiter réduit les risques de souffrir de diabète

6- Allaiter réduit les risques de souffrir d’obésité

7- Allaiter réduit les risques d’asthme

8- Allaiter réduit les risques d’allergie

9- Allaiter permet généralement à la maman de perdre plus vite les kilos de sa grossesse

10- Allaiter est écologique

11- Allaiter est économique

12- Allaiter est pratique (pas de préparation de biberon, pas de courses liées à l’achat du lait, pas de biberon à prévoir, à nettoyer, à emmener pour des sorties…)

13- Allaiter permet une contraception « naturelle » (à condition de respecter strictement certaines conditions).

14- Allaiter permet à votre enfant de prendre confiance et fait de lui un enfant moins dépendant.

15- Allaiter, parce que l’allaitement provoque des contractions utérines, permet à l’utérus de reprendre sa taille initiale plus rapidement après la naissance de bébé.

16- Allaiter réduit les risques de cancer chez l’enfant.

17- Allaiter réduit les risques de cancer du sein chez la maman.

18- Allaiter réduit les risques de cancer de l’appareil reproductif chez la maman.

19-Allaiter réduit les risques de maladie cardiovasculaires chez la maman.

20-Allaiter réduit les risques de rhumatismes.

21- Allaiter réduit les risques de troubles du comportement chez l’enfant.

22-Allaiter réduit les risques de maladie cardio-vasculaires chez l’enfant.

23- Allaiter permettrait à l’enfant de développer de meilleures capacités cognitives.

24- Allaiter renforce le système digestif de votre bébé et prévient de la maladie de Crohn

25- Allaiter pourrait prévenir de la Mort Subite du Nourrisson (étude suédoise de 2002).

26-Allaiter réduit les risques de troubles d’acuité visuelle.

27-Allaiter est conseillé par l’OMS, l’unicef…

28-Allaiter réduit généralement le nombre de visites chez son généraliste

29-Allaiter réduit le taux d’absence pour enfant malade des parents au travail

30-Le lait maternel s’adapte parfaitement à l’enfant tout au long de sa croissance

31- Allaiter son bébé apaise la maman pendant les tétées.

32-Le lait maternel est plus digeste.

33-Le lait maternel, par l’impact de l’alimentation de la maman,  initie bébé à de nouvelles saveurs.

34-Allaiter soulage les douleurs de bébé: vaccins, chutes…grâce aux endorphines contenues dans le lait.

35-Téter favorise le bon développement de la mâchoire et des dents.

36-…

36- Allaiter réduit les risques de maladies auto-immunes.

37 bonnes raisons le 22 avril 2014! (si, si, il en reste une en bonus un peu plus bas!)

(

A vous de continuer!
N’hésitez pas à commenter, cette liste sera éditée et complétée!

BONUS: Une dernière bonne raison:

Allaiter permet au papa de mieux dormir la nuit, oui s’il se lève pour aider, il se rendort plus vite… et sera donc plus disponible pour s’occuper de bébé pendant que maman se repose, pour chouchouter sa compagne, faire des courses… !

mise à jour le 22.04/2014


« Mais pourquoi tu t’emmerdes avec ça ? « 

Quelle maman qui allaite n’a pas déjà entendu cette phrase ?

Après avoir répondu que déjà si on ne veut pas « d’emmerdements » on ne fait pas d’enfant (jouons sur le même terrain) on peut se lancer dans un comparatif rapide mais ô combien efficace de l’allaitement versus biberon en terme de préparation:

Allaitement:

1- Prendre bébé dans ses bras

2- S’asseoir et sortir son sein

3- Mettre bébé au sein

4- L’observer longuement satisfaire sa soif, sa faim, son besoin de câlins…

 

Biberon:

1- Prendre un biberon

2- Sortir la bouteille d’eau

3- Remplir le bib d’eau

4-Sortir la boîte de lait en poudre

5-Compléter l’eau du nombre de mesurettes souhaitées

7- Refermer le biberon

8- Mélanger

9- Faire chauffer (ou pas…)

10- Prendre bébé dans ses bras

11- S’asseoir avec le biberon et son bébé

12-Vérifier la température

13-Donner le biberon à son bébé

14-L’observer longuement satisfaire sa soif, sa faim, son besoin de câlins…


15- Nettoyer le biberon

(sans oublier:  acheter l’eau, le lait en poudre, faire sécher le biberon…)

Certains pourraient répondre un  »oui mais l’allaitement ce n’est pas toujours aussi facile ».
Certes, l’allaitement ce n’est pas toujours aussi simple… mais le biberon non plus!
Je n’ai pas mentionné, les RGO, les rots indispensables, les biberons, les régurgitations, les laits mal supportés…mais pourquoi donc tu t’emmerdes avec ça ?

 

 

 


Simone Simmons: Maman rock’n roll

epica-4f82d64bee52d

Qui a dit qu’on ne pouvait pas concilier allaitement et travail ?

Certainement pas Simone Simons, jolie chanteuse de EPICA, groupe de Metal symphonique néerlandais.
A l’occasion de la sortie de leur dernier album, The Quantum Enigma, elle a accordé un long entretien à la revue Rock Hard où nous avons pioché ici et là quelques informations sur son expérience de la maternité.

« Je pense que le fait d’avoir mon premier enfant…m’a rendue meilleure, plus expérimentée et plus riche, dans un sens émotionnel. » S.S

C’est donc juste après la naissance de son fils que Simone Simmons a écrit et finalisé cinq des textes de l’album puis qu’elle a retrouvé le chemin des studios pour enregistrer ses lignes vocales, suivant ainsi de près ses partenaires, tout juste deux mois après la naissance de son premier enfant.
C’est d’ailleurs avec la présence de son fils, qu’elle allaite, qu’elle enregistre les différents morceaux de l’album:

« Je suis très heureuse du résultat car j’étais très fatiguée au moment d’enregistrer mes prises. Entre donner le sein, ne pas parvenir à trouver le sommeil, avoir le bébé à mes côtés au studio, chanter, redonner le sein, rechanter, ne pas parvenir à dormir à nouveau… »

Une tournée est déjà annoncée mais l’article ne dit pas comment elle gérera, ou pas, l’allaitement à distance!
Mais si elle souhaite quelques conseils…

Rock Hard/Avril 2014/Numéro 142

http://www.epica.nl/


12

Mariage de Martine et Michel |
Mmecigognemaoubliee |
maison normande à vendre da... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Bbpart
| Depressionpostpartumlhistoi...
| Fifietfani15